Les piscines de types hors-sol constituent actuellement une véritable tendance. Cette catégorie recense deux modèles bien définis, à savoir l’autoportante et la tubulaire. Focus sur cette dernière qui suscite un véritable engouement dans l’univers piscine.

Une piscine d’un genre nouveau

Une piscine tubulaire est caractérisée par la présence d’une poche en polyester et en PVC. Celle-ci est étirée sur une ossature d’acier. Ce type de piscine ressemble à s’y méprendre à une piscine autoportante. La différence se situe au niveau du dispositif de soutien. La tubulaire étant soutenue par des armatures métalliques.

Une tubulaire est vendue en kit. Celui-ci inclut un système de filtration, des accessoires de nettoyage, une échelle d’accès, des tubes métalliques, ainsi qu’une fiche d’instruction pour le montage. Avec un bon choix de marque, les aspirants auront droit à quelques suppléments. L’on parle d’une bâche à mettre au-dessus du dispositif, mais aussi des jeux de piscine.

Les points forts d’une tubulaire

Comparée à d’autres types de piscine, une piscine tubulaire se voit attribuer tout un lot d’atouts. Elle s’avère, par exemple, plus pratique qu’une autoportante. Cette dernière impliquant, entre autres, un montage et un démontage plutôt fastidieux. De plus, son système d’infiltration laisse à désirer. Il faudra ainsi rajouter toute une quantité de produits, pour espérer obtenir de l’eau claire.

La praticité se confirme, du fait que contrairement à une piscine classique, une tubulaire ne requiert aucun permis de construire. De même, elle ne nécessite aucun aménagement particulier. Une surface bien plane l’accueille sans souci.

L’étendue du choix de design distingue également la tubulaire du lot. Celle-ci étant disponible en modèle ovale, en modèle rectangulaire, ou encore en modèle rond.

Les questions liées aux couts font aussi le lit de la réputation de la tubulaire. Celle-ci est, par exemple, à préférer d’une piscine creusée. Elle est accessible dès 200 euros.

Les limites d’une tubulaire

Une piscine tubulaire compte toutefois un certain nombre d’inconvénients. Il y a par exemple celui relatif à l’installation. Certains aspirants se voient, par exemple, obliger de faire un lit de sable pour accueillir le dispositif. En outre, l’absence de liner constitue aussi une lacune significative.

Le point négatif se cristallise également, au niveau de la structure. L’épaisseur d’une tubulaire s’avère souvent moins fiable et la baignade familiale risque à tout moment d’accoucher d’une mauvaise surprise.

L’esthétique forme aussi l’une des limites de la tubulaire. Ce type de piscine étant disponible en une seule couleur, à savoir le bleu. L’intégration dans le paysage est ainsi quasi-impossible. La tubulaire risque même de gâcher la photo d’un jardin.