C’est la fin de l’hiver mais le printemps tarde un peu à s’installer et votre système de chauffage principal est éteint ou arrêté…. Non pas que vous soyez de nature particulièrement frileuse mais vous avez besoin de booster un peu la température dans votre logement. Le recours à ce qu’on appelle un chauffage d’appoint peut donc être une bonne solution pour patienter jusqu’au vrais beaux jours, oui mais voilà ! Comment s’y prendre pour faire son choix parmi les moultes systèmes existants.

Fuel, électricité, ou gaz ?

Vous devrez tout d’abord commencer par vous poser les bonnes questions : avez-vous besoin de chauffer l’ensemble de votre logement ou seulement certaines parties ? Avez-vous besoin d’une chaleur ponctuelle et qui se met en place rapidement ou d’une chaleur bien répartie et qui dure ? Dans quelle pièce particulière de votre maison avez-vous besoin de ce complément de chauffage ? Quel est votre budget approximatif ?

La réponse à ces quelques simples questions vous donnera les premiers éléments de réponse : si vous avez besoin d’une chaleur ponctuelle et facile à mettre en place, par exemple dans la salle de bain ou dans un espace de petite dimension, alors l’électrique et particulièrement le radiateur soufflant sera votre solution car il diffuse une chaleur agréable dès l’allumage, et certains sont même dotés de régulateurs thermiques qui leur permettront de se mettre en veille dès que la température souhaitée est atteinte. Côté budget, comptez entre 20 et 70 euros par radiateur.

Si au contraire vous avez besoin d’une chaleur qui peut se diffuser dans un espace plus grand et une chaleur que vous installerez progressivement avec le temps mais qui sera capable de durer alors vous aurez à faire un choix en fonction de votre situation particulière : les chauffages d’appoint, type poêle à pétrole (combustible liquide) seront à préconiser si vous souhaitez une chaleur efficace et constante et à la condition que vous ayez la possibilité de vous approvisionner facilement en fuel. Ils présentent l’avantage d’une chaleur constante est bien répartie mais attention de bien respecter les normes de sécurité et certains poêles ont des parois qui peuvent être très chaudes, ils sont donc à proscrire si vous avez des petits enfants autour de vous? Comptez 100 à 800 euros par appareil et ajouter à cela le prix du combustible liquide, qui se situe autour de 30 euros pour 20 litres.

Pour une chaleur constante et bien répartie, vous pouvez également opter pour un poêle à gaz : plusieurs modèles sont disponibles (poêles à catalyse, infrarouge ou infrableu) et leurs performances sont plutôt bonnes, la chaleur est efficace et bien répartie et ces poêles à gaz sont dotés de systèmes de sécurité performants (pas de flamme, système anti-basculement, ou sécurité thermocouple) qui vous assurent sérénité et confort d’utilisation. Côté budget, comptez entre 70 et 250 euros par appareil? Si vous souhaitez réduire encore la facture et opter pour des chauffages d’appoint encore plus écologiques, des solutions existent (radiateur à bain d’huile, granulés de bois, briques réfractaires etc…) et de nombreux sites spécialisés ou même des blogs proposent des solutions qui méritent le détour. N’hésitez donc pas à vous renseigner et surtout quelque soit le système pour lequel vous opterez, assurez-vous bien de sa sécurité : des normes homologuées ou les conseils d’un professionnel sont à privilégier.

Crédit photo : Guillaume Brialon