Le métier d’architecte et les études d’architecture attirent un nombre grandissant d’étudiants, séduits autant par l’aura d’une profession plus que millénaire que par sa dimension artistico-mystique. Devenir architecte c’est plus opter pour un mode de vie, une façon d’être au monde que choisir une véritable profession, c’est un peu comme entrer en religion ou se voir révéler un passionnant secret….

Pour tenter de mieux comprendre cette passion dévorante et la ferveur qui l’anime, la spécificité de cette vocation ainsi que les qualités requises pour devenir architecte, nous avons mené l’enquête et vous présentons ci-dessous les différentes possibilités qui s’offrent aux aspirants ainsi que les nombreuses missions qui attendent les diplômés…

Devenir architecte, une formation longue et sélective

Pour devenir architecte, un cursus semble clairement émerger: ?

Le master d'architecture

Le master d'architecture (BAC +5) dispensé dans 20 écoles d’architecture en France, à l’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg ainsi qu’à l’Ecole spéciale d’architecture de Paris. Ce cursus est organisé en 3 cycles (selon le cadre d’harmonisation européenne :

  • Un premier cycle de 3 ans (licence) qui permet d’acquérir les bases de la culture architecturale,
  • un deuxième cycle de 2 ans qui conduit au diplôme d’état d’architecte (DEA) et qui permet d’approfondir et de maîtriser les problématiques propres à l’architecture.

Ces deux diplômes en poche, l’aspirant architecte pourra suivre une formation d’un an qui l’habilitera à l’exercice de la maîtrise d’oeuvre en son nom propre (HMNOP), en clair il pourra commencer à exercer et sera responsable juridiquement de ses projets. Durant cette année de formation, les étudiants peuvent commencer à travailler en agence, juste après avoir suivi une formation théorique de 6 mois

Le doctorat d'architecture

Pour les étudiants qui souhaitent acquérir une spécialisation plus pointue (Matériaux, Ouvrages, Durabilité, Environnement, Structures...), Un 3e cycle, le doctorat (bac + 8) est proposé aux étudiants. Le doctorat est l’aboutissement d’un travail de recherche original d’une durée de 3 ans (des prolongations sont possibles sur dérogations). Il est préparé, dans une école doctorale accréditée, au sein d’une unité de recherche, sous la responsabilité d’un directeur de thèse rattaché à cette unité de recherche. Ce doctorat est vivement recommandé s’il on veut devenir professeur ou chercheur en architecture mais il ne servira pas beaucoup pour les architectes de terrain.?Des spécialisations orientées terrains existent également comme par exemple la formation dispensée par le CEDHEC pour les élèves intéressés par la conservation et restauration du patrimoine architecturale.

Des spécialisations et des missions riches et variées

Aujourd’hui les missions de l’architecte sont riches et variées. Il est amené à travailler pour des particuliers (maison individuelle, immeuble), des entreprises ou des collectivités publiques (centres commerciaux, usines). Ses partenaires sont des ingénieurs, des ouvriers ou des sociologues et les débouchés sont donc très intéressants : de la conception et la réalisation de bâtiments aux interventions sur la ville et le territoire, c’est un métier qui promet une vie professionnelle plutôt remplie et des projets haletants dont on assure le déroulé de A à Z, on comprend dès lors le désir qui tourne autour de cette profession.

Crédit photo : nguyen duong